La fondation d’une maison en quelques mots


Si vous projetez de construire une maison, pensez à mettre en place une fondation bien solide. Elle sera la base de votre future maison. Si jamais elle n’est pas bâtie correctement, cette dernière est fortement exposée à divers risques de détérioration : fissure des murs, écroulement du bâtiment et bien d’autres encore.

Avant-propos

La fondation constitue la base même de la maison. Elle a donc pour principale fonction d’assurer la solidité ainsi que la stabilité de celle-ci. Il est d’une très haute importance qu’elle soit bien réalisée pour prévenir toutes sortes de détérioration comme les tassements, les fissures structurelles ou encore les éventuelles infiltrations. Selon la nature du sol sur lequel votre future maison sera implantée, la fondation doit être plus profonde et plus renforcée. Il est alors indispensable de faire une étude du sol au préalable si vous voulez que votre bien soit pérenne. L’étude devra vous permettre d’obtenir diverses données bien précises concernant le sol : composition, capacité de résistance, densité et profondeur des couches dures. Pour ce faire, vous pouvez faire appel aux services d’un géotechnicien. Ce professionnel sera aussi, ensuite, capable de vous fournir tous les détails techniques relatifs à votre fondation : profondeur minimale, charge que peut supporter le sol, etc. Sinon, les détails de la construction de votre fondation dépendent aussi du type de bâtiment que vous voulez mettre en place. La profondeur fondation d’une maison dont l’ossature est entièrement faite en bois ne sera pas la même avec celle d’une maison faite en brique, par exemple.

Les principaux types de fondations

D’un point de vue global, on distingue trois différentes sortes de fondation. La fondation superficielle est idéale si votre future construction n’a pas besoin d’une implantation trop profonde (allant de 50 à 1 m en dessous de la surface du sol naturel). Elle est aussi parfois préconisée si la nature du sol sur lequel votre maison sera implantée exige une fondation bien spécifique. La fondation semi-profonde convient si votre futur bien exige une base dont la profondeur ne dépasse pas les 5m au-dessous du sol. Pour finir, les fondations profondes conviennent pour les constructions implantées sur des sols argileux ou instables. Ces dernières sont basées sur des pilotis ou des poteaux pour pouvoir assurer une parfaite stabilité de votre future construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *