Investissement immobilier des ultra-riches


Les ultra-riches ou High Net Worth Individuals (HNWI) démontrent au monde entier qu’ils sont capables d’acheter les maisons, appartements, complexes hôteliers, immobiliers de bureau, locaux commerciaux … à leurs plaisirs. Que ce soit à Londres, en France, en New-York … leur présence se fait toujours sentir. Ils investissent beaucoup dans les transactions immobilières aussi bien que dans d’autres activités. Ces HNWI concurrencent partout et arrivent à miser sur des immobiliers de luxe et de qualité, sur des immobiliers haut de gamme à n’importe quel prix. Voici en quelques phrases les lieux de transactions les plus prisés et le genre d’immobilier qu’ils achètent.

Londres, New-York et autres villes

Un des ultra-riches a acheté pour 170 millions d’euros le prix de l’immobilier le plus cher au monde qui se trouve à Londres dans l’une des adresses les plus recherchées. D’ailleurs c’est la ville la plus attractive pour les ultra-riches, et est classée en première classe pour sa richesse culturelle. C’est là que se trouvent les universités parmi les performants de la planète. Les critères directes de l’attractivité de Londres sont le rapport qualité-prix des ses biens immobiliers de haute gamme et les plus luxueux. New-York City intéresse énormément aussi les ultras-riches, là où les immobiliers sont de qualité mémorable et les plus prestigieux. Les complexes divers, les salles de conférences, les empires immobiliers de très haut de gamme s’y trouvent et méritent des investissements énormes.

Types d’immobiliers achetés par les ultra-riches

Les causes qui ont le plus poussé les milliardaires à acquérir des biens immobiliers tels que les locaux commerciaux, les résidences locatives haut de gamme, les hôtes et palaces, des bâtiments prestigieux, salles de spectacles géants … sont l’instabilité des actions contre les devises, les flottements boursiers. Pour information, le multimilliardaire Wang Jianlin a récemment racheté l’One Nine Elms dans le quartier de Wandsworth. Un autre ultra-riche Hongkongais a dernièrement acheté un vaste secteur au pied du Dôme du millénaire à Londres, et un de ses concitoyens Joseph Lau a racheté le siège londonien de Goldman Sachs pour une grosse somme de 406 millions de francs.
On peut donc en conclure que les HNWI ne ménagent pas leurs actions dans les investissements immobiliers à n’importe quel prix dans des villes telles que Londres, New-York et encore dans bien d’autres. Ils font la concurrence dans le seul but : se démarquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *