Que savoir sur l’assurance des prêts immobiliers ?


Tout prêt immobilier doit être en principe couvert par une assurance spécifique au crédit immobilier. Zoom sur cette protection demandée pour certaines banques avant d’octroyer les fonds.

Optimiser le montant total de son prêt immobilier via la simulation d’assurance emprunteur

Durant une demande d’emprunt immobilier, la banque peut exiger de l’emprunteur une assurance relative à son prêt immobilier. A ce titre, vous pouvez procéder à une simulation assurance emprunteur en ligne pour obtenir le meilleur devis d’assurance. Après avoir sélectionné l’assurance correspondant à votre profil et à vos besoins, renseignez-vous en amont. Chaque contrat possède ses spécificités. Parmi les points à considérer, vérifiez le délai de carence, de franchise ou d’attente. Portez également une attention particulière aux garanties mentionnées dans les modalités globales du contrat et celles liées à votre santé. Outre les garanties, le montant, ainsi que la durée d’indemnisation maximale, une assurance crédit tient aussi compte de l’âge du souscripteur, de ses antécédents médicaux, de son métier, de sa stabilité professionnelle, de sa vie personnelle et des sports pratiqués. Le tarif d’une assurance emprunteur, traduit en pourcentage du montant emprunté, se situe généralement entre 0,20 % et 0,65 %.

Quelques généralités sur l’assurance de prêt

Le paiement relatif au remboursement d’un prêt immobilier peut être bouleversé par un accident occasionnant une perte d’autonomie, une invalidité, un décès, la perte d’emploi Cette assurance protège autant la banque que l’emprunteur. Pour couvrir les risques relatifs au prêt et se préserver d’un éventuel empêchement de remboursement de la part du souscripteur, la banque exige une assurance liée au prêt immobilier. Pour l’assuré, il peut continuer à apprécier son bien et être en même temps remplacé par l’assurance pour le remboursement du prêt. L’assurance emprunteur a ainsi pour but de couvrir, intégralement ou de manière partielle, l’assuré contre les éventuels risques de non-acquittement des échéances. Tout en couvrant l’amortissement du prêt immobilier du souscripteur qui a des dettes, l’assurance de prêt augmente également le coût de son crédit. Il est toutefois à noter que  l’assurance de crédit représente plus du tiers du montant total d’un prêt immobilier.

Les conditions de souscription

L’organisme financier remet une fiche standard de renseignement au souscripteur, l’informant sur son droit à sélectionner une assurance autre que l’assurance de groupe proposée. Le document met en relief les critères exigés par l’organisme prêteur pour cette assurance. De son côté, le souscripteur remplit un formulaire médical afin que l’assureur puisse déterminer les risques qu’il prend en assurant le crédit immobilier. Suite au questionnaire, l’assureur décide d’accepter ou non la souscription. Il va ensuite déterminer le montant de la prime d’assurance, ainsi que le niveau de couverture adéquat. Des  investigations complémentaires peuvent être requises. Faites attention toutefois, car une déclaration mensongère intentionnelle ou un oubli entraîne un contrat « nul et non avenu » ou une perte de garanties. Un souscripteur de prêt immobilier peut accepter l’offre d’assurance groupe proposée par sa banque, mais il peut aussi faire jouer son droit à la délégation d’assurance et choisir une assurance personnelle qui dans certains cas est plus avantageuse. Cette dernière doit cependant offrir des garanties similaires à celles de l’assurance groupe pour être acceptée par la banque qui accorde le prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *