Les conseils pour négocier un crédit immobilier


Un projet immobilier implique toujours un important mis de fond. Contracter un crédit immobilier constitue une aide conséquente pour les investisseurs. Cependant, il existe quelques techniques qui permettent de négocier un crédit immobilier.

Valoriser le profil de l’emprunteur

Il est pratique pour les banques de personnaliser les conditions d’un crédit immobilier. Dans cette optique, le client doit faire savoir à son banquier qu’il n’est pas simplement intéressé par un crédit immobilier, mais plutôt qu’il est à la recherche d’une relation commerciale sur le long terme avec la banque. Avant tout, les banques sont à la recherche de nouveaux clients pour souscrire à des produits financiers. Elles apprécient les clients avec une situation professionnelle évolutive et avec un taux d’endettement faible. Mais, les banques sont aussi à la recherche de clients qui n’ont pas de découvert et pas d’incident de paiement pour les autres emprunts.

Faire jouer la concurrence

Toutes les banques ne proposent pas les mêmes offres de crédit immobilier. Ainsi, le client peut négocier au mieux en faisant valoir les offres de la concurrence en consultant plusieurs banques. En effet, les banques veulent gagner des clients et par la même occasion tirer des profits financiers. Le client peut aussi s’adresser à un courtier en crédit immobilier. Ce dernier va négocier pour le compte de son client auprès des établissements financiers. Il obtiendra le plus souvent des conditions intéressantes particulièrement au niveau du taux d’intérêt.

Supprimer les indemnités de remboursement anticipé

Le client peut procéder au payement anticipé de son crédit immobilier. Dans ces conditions, la banque demande une indemnité de remboursement anticipé où IRA qui équivaut à 3 % du capital restant dû plafonné à 6 mois d’intérêt. Les IRA peuvent être négociés avant même la signature de l’offre de crédit immobilier.

Choisir la garantie la plus intéressante

En principe, en matière de crédit immobilier, le client aura à choisir entre deux garanties de prêt immobilier : l’hypothèque ou la caution. En pratique, l’hypothèque implique de nombreux frais et charge ce qui conduit à un cout important. La caution par une particulière ou par une compagnie de caution se révèle être la solution la plus intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *