Investir dans la pierre: quelques conseils à suivre


Acheter un bien immobilier, c’est souvent l’aventure d’une vie. La pierre reste un placement sûr et pérenne, que l’on souhaite faire fructifier son patrimoine financier, préparer sa retraite, arrondir ses fins de mois, bien construire un héritage pour ses enfants ou bien tout simplement devenir propriétaire pour ne plus s’acquitter chaque mois d’un loyer.
Cependant, il est parfois compliqué de se lancer lorsqu’on est novice dans le domaine de l’immobilier. Manque de confiance, peur de l’arnaque, sentiment d’être perdu … Nombreux sont les doutes qui peuvent vous tirailler avant de vous lancer. Voici donc quatre conseils à suivre si vous souhaiter investir dans l’immobilier.

Respecter le bon timing

Contrairement à ce qu’insinue le sens commun, les prix de l’immobilier sont restés très stables ces derniers mois. Mieux, ils ont baissé constamment depuis dix ans. Les taux d’intérêt, quant à eux, sont un peu plus volatiles. Néanmoins, ils sont pour le moment plutôt stables. Ne tardez donc pas trop!

Se renseigner sur les prix du marché

Pour éviter les arnaques, les promoteurs peu scrupuleux et les mauvaises surprises, n’hésitez pas à bien vous renseigner sur les prix en vigueur. Pour ce faire, les sites spécialisés et les documents fournis par les notaires seront vos meilleurs alliés.

Simuler son investissement

Avez vous penser à la taxe foncière, aux charges de copropriété, aux impôts sur les revenus fonciers? Probablement non et pourtant il faudra tenir compte de ces coûts supplémentaires qui viendront gréver la rentabilité de votre investissement locatif. Avant de vous lancer faîtes une simulation de votre projet d’investissement locatif pour savoir combien vous allez gagner et aussi combien cela va vous coûter. C’est d’autant plus important sur les investissements comme le dispositif Pinel où certains promoteurs ont tendances à faire des simulations exagérément favorables. Faîtes le test d’une loi Pinel simulation sur un site indépendant et sur le site d’un promoteur pour vous rendre compte des différences de calculs qu’il peut y avoir entre les deux pour un même projet.

Choisir son emplacement judicieusement

Certaines régions connaissent, malgré la baisse des prix générale, un envol constant de leurs tarifs. Les plus grandes villes françaises sont à fuir: Bordeaux, Paris et Lyon enregistrent une hausse constante du prix de l’immobilier. Si vous ne vous projetez pas loin des grosses métropoles, misez sur des villes plus petites en périphérie. Si les campagnes ne vous font pas peur, miser sur les zones rurales est un très bon calcul. Les prix sont bien plus bas, les terrains comme les biens sont facilement valorisables.

Étudier les différents dispositifs en place

De nombreux dispositifs peuvent vous aider à investir à plus ou moins long terme. Les processus de défiscalisation avec par exemple la loi Pinel, les prêts à taux zéro, la simplification des demandes de permis de construire … De plus, on peut s’attendre à certaines nouveautés dans les mois à venir de la part du gouvernement en place.
Ces grands principes et conseils peuvent vous orienter et vous inspirer, néanmoins n’hésitez pas à consulter un professionnel du domaine de l’immobilier pour des questions plus spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *