Aménagement d’intérieur : bien choisir son chauffage


Amélioration du chauffage électrique, retour du bois et montée en puissance des énergies renouvelables, le chauffage d’intérieur se révèle aujourd’hui beaucoup plus ergonomique et personnalisé. Le besoin en la matière est beaucoup plus grandissant et l’on note d’ailleurs que le chauffage représente 85% des la consommation d’énergie dans les ménages français. Pour tirer profit de cet investissement, mieux vaut faire le bon choix de chauffage, qui soit à la fois efficace et peu onéreux. Aperçu des possibilités de choix qui s’offrent à vous.

Le chauffage au gaz

C’est le mode de chauffage qui concerne la majorité des foyers français. Même si son installation s’avère onéreuse, il offre un rendement meilleur par rapport aux chauffages standards. De plus, il couvre tous les besoins des ménages, même pour l’eau chaude. Ce qui n’est pas le cas pour un plancher chauffant ou un radiateur.

Le chauffage électrique

Les installations en matière de chauffage électrique se diversifient de plus en plus tout en recherchant la modernité. Depuis toujours le chauffage électrique était reconnu comme étant énergivore mais ce n’est plus généralement le cas avec les radiateurs à accumulation qui conserve la chaleur et la restitue dans la journée.

Le chauffage au fioul

Pour sa bonne diffusion, le chauffage au fioul reste toujours le premier choix en matière de chauffage de grandes surfaces. Seuls inconvénients, il nécessite un réapprovisionnement régulier de fioul et l’importance du rejet du CO2 même si l’on reconnait que les nouvelles installations sont moins polluantes.

La géothermie

C’est un gisement d’énergie provenant du sous-sol qui permet de réchauffer toute la maison à partir d’un réseau de chauffage. Pour fonctionner, le système nécessite l’installation de plancher chauffant. À noter que vous jouirez des privilèges fiscaux liés au crédit d’impôt si vous choisissez ce mode de chauffage.

La pompe à chaleur

Pour ses avantages écologiques et économiques, la pompe à chaleur a séduit la plupart des ménages français. Néanmoins, plus la température est basse, plus la pompe à chaleur diminue en efficacité. Il n’est donc pas forcément profitable pour les ménages habitant dans les régions très froides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *