Patiner ses meubles : explication de cette technique de décoration


La patine des meubles, tous les décorateurs aiment cette technique qui permet de modifier l’aspect des chaises, des commodes en bois. En vérité, tout ce qui est fait avec du bois peut être chiné et patiné pour modifier son esthétique. On en parle souvent, mais finalement est-ce que vous savez réellement comment patiner vos meubles ? Voici un guide simple à appliquer pour patiner vos étagères, vos armoires en un tour de main.

D’abord, qu’est-ce que la patine ?

La patine est un ensemble de techniques pour rendre le bois un peu vieilli. Avec de la peinture, vous pouvez réaliser ces procédés pour imiter par exemple des craquelures, des auréoles, etc. Tous ces rendus peuvent être obtenus avec une méthode au chiffon, au peigne, au vinaigre ou après frottement. En effet, on peut réaliser de nombreuses méthodes pour donner aux meubles un effet « patiné ».

Comment patiner les meubles ?

Choisissez le procédé de la patine au chiffon pour cette expérience. Mais avant de passer à ce travail, vous devez peindre votre meuble et l’enduire avec du glacis de patine une fois que la peinture est sèche. Vous pouvez trouver du glacis de patine dans les magasins de décoration. C’est cette matière qui va donner un encrassement presque naturel au bois. N’attendez pas que la couche de glacis soit sèche puisque c’est cette matière qui va subir le procédé de patine. Pour imiter l’usure du bois, vous pouvez utiliser un chiffon et frotter avec énergie les parties en relief, ce qui fait que le glacis s’accumule dans les parties moins accessibles. Afin d’obtenir un effet bien patiné, il est important de poncer soigneusement les parties les plus proéminentes après avoir séché le glacis.

Précautions pour bien réussir la patine de vos meubles

Pour que votre patine soit réussie, il faut non seulement bien maîtriser la technique de patine, mais choisir également le bon matériau. En outre, le glacis de patine se décline en diverses teintes pouvant se rapprocher de la couleur de l’essence naturelle de bois. Vous devez donc veiller à ce que votre choix respecte la teinte naturelle de votre meuble. Pour le retrait du glacis au chiffon, vous pouvez créer un bon contraste sans toutefois exagérer le frottement, car cela donnerait l’effet contraire sur le meuble. Par ailleurs, évitez de poncer les parties creuses, visez surtout les parties saillantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *