Les parcours pour devenir courtier en assurances


Le courtier en assurances est un métier en pleine expansion de nos jours. Avec la demande croissante en matière d’assurance dans tous les domaines : responsabilité civile, habitation, voiture, crédit, etc. Le courtier travaille en indépendant et ouvre son propre cabinet. Il travaille pour plusieurs clients à la fois pour leur trouver la meilleure assurance au juste prix.

Les services offerts par un courtier d’assurances

Il peut travailler aussi bien pour des particuliers que pour des professionnels en quête d’un meilleur contrat d’assurance. Le courtier en assurance est avant tout un négociateur. Il négocie pour son client auprès des compagnies d’assurances pour faire jouer la concurrence. Il déniche pour eux les meilleurs contrats. Pour y parvenir, le courtier écoute et analyse les besoins de son client. Ensuite, il élabore son dossier administratif en tant qu’assuré pour définissant les risques standardisés à couvrir dans l’assurance. Il peut même élaborer un contrat sur mesure pour son client et le propose à une compagnie d’assurance. Cette dernière ne donne aucune instruction au courtier d’assurances. Elle accepte ou refuse le contrat et propose le devis adéquat. Le courtier compare toutes les offres afin de satisfaire son client. Le courtier est régi par la réglementation et le contrôle du ministère de l’Économie et des Finances. Il est inscrit au registre du commerce et des sociétés.

Les études à suivre pour devenir courtier d’assurances

Les formations pour devenir courtier d’assurances vont de bac+2 à bac+5. Citons entre autres la BTS assurance ; le DUT CJ carrières juridiques ; le DEUST banques options organismes financiers et de prévoyance ; la licence professionnelle en assurance, en banque ou encore en finance option gestion juridique des contrats d’assurance ; un master professionnel en assurance et gestion du risque, en assurance et analyse financière ou encore en droit des assurances. Pour ouvrir son propre cabinet, il doit avoir suivi un stage professionnel d’au moins 150 heures. Il doit justifier de 2 ans d’expérience en tant que cadre ou 4 ans d’expérience dans une fonction non cadre comme la gestion de contrats d’assurances. Enfin, il doit avoir un master ou une licence avec une formation de spécialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *